Publié le

L’incertitude.

Le mineur. Sculpture de Constantin Meunier

 

Jacques Généreux, une des chevilles ouvrières de la campagne électorale et un des intellectuels à la base du programme de Jean-Luc Mélenchon vient de publier un livre où il propose d’arrêter de voter n’importe comment : Les bonnes raisons de voter Mélenchon (édition « Les liens qui libèrent », 2017). Continuer la lecture de L’incertitude.

Publié le

Propagande de gauche et interventionnisme

J. Bricmont a écrit récemment une lettre ouverte aux activistes des droits de l’homme qui en ont appelé à l’ONU pour empêcher l’armée syrienne et ses alliés russes de reprendre entièrement la ville d’Alep aux milices qui l’occupaient en partie jusqu’à la fin 2016. Continuer la lecture de Propagande de gauche et interventionnisme

Publié le

Pourriture, racisme, critique du pouvoir: suites et fin de l’affaire Siné

Personne n’a jamais le droit de traiter quelqu’un de tous les noms. Mais, pourtant, c’est ce qu’on fait souvent y compris aux dépens de gens qu’on aime. Bien malin qui pourrait dire s’il vaut mieux s’en abstenir et étouffer des reproches, ou se mettre en colère, et se mettre à dire ce qu’on pense sur le moment. Continuer la lecture de Pourriture, racisme, critique du pouvoir: suites et fin de l’affaire Siné

Publié le

Les petits saints

Mieux vaut regarder les choses en face. L’establishment est tout content, il se dit que c’est gagné, qu’on va le débarrasser des Arabes, des musulmans, des noirs, des gauchistes, et qu’il conservera le beau rôle. Les gens en place ont besoin de faire le vide, de faire de la place. Tout ce petit monde va très bien entendre et tout dissimuler avec une prodigieuse perversité.
Ouf, il ne sera pas considéré comme responsable de toutes les exclusions, de la misère galopante.
On ne va plus parler de rien, du passé, tout est bon.
Les grands patrons ne diront rien. Du moment que personne ne conteste le bien-fondé de leurs explications, aussi grotesques soient-elles. Ils vont se tailler une réputation en or, passer pour des petits saints.
Les néocolonialistes qui ont bombardé des petits pays pétroliers, exclu des centaines de milliers de chômeurs, envoyé la moitié de la jeunesse maghrébine en prison, démoli la sécurité sociale, tout en fabriquant une caste de salariés dotés de privilèges, se prenant pour des barons, pour des dieux, réduit la moitié de la jeunesse au chômage, donné de l’argent à gogo à des super-riches, vendu les biens de l’état pièce par pièce, exempté d’impôts multinationales et milliardaires, mis un maximum en poche eux-mêmes, tout cela va se retrouver sur un piédestal.
La vieille classe politique vient elle-même, avant de lever le pied, de donner des moyens supplémentaires d’éliminer des gens en prenant des mesures pour exclure massivement des chômeurs. Mais cela n’aurait rien à voir avec du racisme!