Publié le

La liberté de la presse

Les journalistes occidentaux portent aux nues à la fois le point de vue de la liberté et cette liberté.  Dans le monde libre, la liberté impose pourtant à chacun, sauf aux chômeurs dont le point de vue n’a aucune importance, d’adhérer arbitrairement à certains points de vue sous peine d’être traité en paria, de se faire licencier, exclure. Un journaliste n’est donc pas du tout libre. Mais, par-dessus le marché, il doit dire et penser à tout prix qu’il est libre alors qu’il ne l’est pas.

Continuer la lecture de La liberté de la presse